Quand Madame Lepage prend la mouche 2/2

La suite des échanges que j’ai eu avec Madame Lepage.

************


Corinne LEPAGE
   
21 févr. (Il y a 1 jour)
       
à Philippe
Très bien. Mais c est vous qui m avez écrit .
Je n ai fait que vous répondre .
C était correct de ma part et cela ne méritait pas vos propos

Envoyé de mon iPad

**************

Philippe Noviant
   
18:11 (Il y a 4 heures)
       
à Corinne
Bonjour,

Je vous ai écrit, au départ, c’est vrai, pour vous demander de l’aide.

Vous m’avez opposé une fin de non recevoir car vous avez considéré que
le parti auquel j’ai souscrit était « orienté » et « libéral », ce, sans
donner le moindre sens ni la moindre définition à ces propos
sibyllins.

Vous m’avez donc répondu de façon puérile et mesquine.

La puérilité et la mesquinerie ne rentre pas et n’est jamais rentrée
dans des propos dits « corrects ».

J’ai vu, depuis deux ans, votre façon de fonctionner. A l’assemblée
générale de 2012, vous vous êtes comportée de façon odieuse vis à vis
des gens qui vous suivaient. D’abord, il y a eu l’épisode d’une
personne que vous avez écarté de votre mouvement car elle avait osé
avoir des opinions différentes des vôtres. Ensuite, il y a eu ce vote
de motion où vous aviez été mise en minorité. Plutôt que d’accepter le
vote majoritaire, vous avez continué à croire que vous aviez raison en
continuant, contre vents et marées, à faire comme il vous semblait.
Vous vous êtes comportée comme une reine au milieu de ses sujets.
Sarkozy n’avait pas fait autrement pendant ses années de pouvoir. Vous
avez fustigé son mode d’action mais vous avez opéré de la même manière
: est-là une « manière correcte » de fonctionner ?

Vous vous complaisez trop à être reine parmi vos sujets. Vos fous du
Roi sont nombreux à vous caresser dans le sens du poil, à
perpétuellement dire que vous avez raison et que vous détenez la
vérité sur tous les sujets. Ils vous font des courbettes, des ronds de
jambe pour vous plaire. Je suis sûr que certains sont prêts à dire que
vous mesurez 1m80 et que vous pourriez défiler pour l’agence Elite au
futur défilé printemps-été pour Dior, tout ceci dans le but d’avoir
des responsabilités dans votre mouvement !

Cependant, ne vous fiez pas trop à la sincérité de ces gens : Mme
Trierweiller a eu aussi cette cour. Elle est bien seule actuellement.

Je n’oublie pas vos fonctions et actions passées. Vous êtes une
personne de valeur dans ces actions pour la défense de notre planète.
Cependant, tout le monde atteint, un jour ou l’autre, son seuil de
compétence. Dans ce cas, il faut savoir rester humble, ouvert et à
l’écoute de son camp. Il ne faut pas mettre en défaut la majorité
quand elle s’exprime.

Je suis une personne qui dit les choses quand je juge nécessaire de
les dire. J’ai trop de respect pour vous pour vous mentir. Après, si
mes propos vous blessent, tant pis : je préfère vous dire la vérité
que de vous présenter un visage hypocrite. Vous avez suffisamment
d’hypocrites dans votre entourage et constate, avec dépit, que de
nombreuses personnes de qualité, celles qui vous respectaient le plus,
sont parties. Les plus fidèles ne sont pas nécessairement celles qui
vous veulent le plus de bien.

Dès lors, j’ai montré et démontré par ces lignes, que mes propos
étaient pleinement justifiés.

Sur ce, je vous souhaite, Madame Lepage, une bonne soirée.

Très cordialement,

  Philippe NOVIANT

Ce mail n’a pas été écrit entre deux réunions sur un iPad.

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *