Elections municipales : épilogue partie 2

Parlons aujourd’hui de Meylan.

J’ai reçu ce mail par l’intermédiaire de mon blog :

*******

élections
binert
Alors pas trop dégouté ? 9%, une misère pour le poulain.. comme quoi…
J eme marre…

***********

Comme ce Monsieur n’a pas eu le courage de laisser son mail, je lui réponds :

1. M. Michel Bernard n’est pas mon poulain (oui, ce Monsieur parle des élections de Meylan).

2. Oui je suis dégouté. Pas tellement pour moi, mais pour l’intérêt général et surtout pour les citoyens Meylannais qui préfèrent mettre une pourriture à la tête de leur municipalité.

3. Ce Monsieur a raison de se marrer, et moi, je me marre aussi. Je me marre de constater que l’argent de ce Monsieur a aussi été dilapidé par Mme Marie-Christine Tardy en usant de sa qualité de premier magistrat pour s’enrichir personnellement… Comme quoi…

4. Cependant, je ne me marre pas bien longtemps car on ne peut pas se marrer quand l’intérêt général est à ce point jeté aux orties.

Tout cela me rappelle la chanson « Un jour en France » du groupe « Noir Désir ». Le premier couplet dit :

« Au bistrot comme toujours
il y a de beaux discours
Au poteau les pourris, les corrompus aussi
Dents blanches et carnassiers
Mais à la première occasion
chacun deviendrait le larron
de la foire au pognon oui qui se trame ici
Allez danse avec Johnny »

A méditer…

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *